5 principales différences entre Libra et Bitcoin

Tout comme bitcoin, libra est présentée comme une cryptomonnaie pourtant, elles sont très différentes. Quelles sont les différences entre ces deux monnaies numériques ? Voici 5 principales différences qui séparent libra et bitcoin.

1 Libra est un stablecoin

La cryptomonnaie de Facebook n’est pas vraiment une cryptomonnaie comme on l’entend pour le Bitcoin ou l’Ether. Libra est ce qu’on appelle un stablecoin. C’est-à-dire que c’est une cryptomonnaie stable. Les stablecoins permettent de réduire la volatilité d’une cryptomonnaie en l’indexant à une ou plusieurs monnaies fiat, garante de plus de stabilité. Le Libra sera ainsi indexé à un panier de devises (la réserve Libra). Ce panier de devises inclut le dollar, l’euro, le yen, la livre sterling et le dollar singapourien. Tether (USDT) est le stablecoin le plus communément utilisé sur le marché des cryptomonnaies. Bitcoin est quant à lui moins stable et plus volatil que les stablecoins car non indexé sur les monnaies fiat. Son prix est uniquement défini par le marché de l’offre et de la demande.

2 Libra n’est pas décentralisé 

Libra ne repose pas sur une blockchain décentralisée, ouverte et transparente comme c’est le cas pour bitcoin. La blockchain de libra est centralisée et fermée. Uniquement les entreprises de l’association Libra auront accès aux informations de sa blockchain. La gouvernance de libra est basée sur 28 entreprises qui prennent les décisions de manière démocratique. Ce nombre de 28 est récemment passé à 21 après le départ de l’association de plusieurs entreprises dont Visa, Mastercard, Ebay et Paypal. Chaque membre a dû débourser la somme de 10 millions de dollars pour siéger au sein de Libra association. Bitcoin, qui lui repose sur une blockchain décentralisé et ouverte, permet à n’importe qui de participer à sa décentralisation gratuitement en devenant un noeud (node) du réseau. De par son ouverture, tout un chacun peu également consulter toutes les transactions sur la blockchain bitcoin via un explorateur de blocs. Accédez à un explorateur de blocs en cliquant ici.

3 Libra est censurable

Parce que libra est centralisée, il est par conséquent censurable. L’une des forces de bitcoin repose sur sa décentralisation permettant au réseau d’être plus sécurisé et d’échapper à la censure. Après onze d’existence, le réseau bitcoin est toujours opérationnel et n’a jamais été encore hacké. Contrairement à Bitcoin, Libra est une entreprise centralisée devant respecter le cadre législatif des pays dans lesquels elle est implantée. La centralisation de son réseau lui offre moins de sécurité qu’un réseau décentralisé. De plus, libra peut être censurée par les états comme c’est le cas avec Facebook en Chine. La France, l’Italie et l’Allemagne préparent ensemble des mesures pour faire interdire libra en Europe.

4 Libra utilise une blockchain privée

Bitcoin repose sur une blockchain publique, ouverte et transparente qui permet de consulter toutes les transactions qui ont eu lieu sur le réseau. Ce n’est pas le cas de Libra qui s’appuie sur une blockchain privée. Autrement dit, vous aurez uniquement accès à vos transactions et ne pourrez pas consulter les autres transactions du réseau comme c’est le cas sur la blockchain bitcoin. Seul Facebook et les membres de l’association libra auront un droit d’accès sur toutes les transactions.

5 Libra ne permet pas d’exercer un contrôle total sur vos fonds

L’intérêt de Bitcoin c’est qu’il vous permet de devenir votre propre banque et ainsi regagner votre souveraineté monétaire. En détenant votre clé privée, c’est-à-dire votre mot de passe permettant d’avoir accès à vos fonds, vous êtes le seul maître à bord. Bitcoin vous permet donc d’exercer un contrôle total sur vos cryptomonnaies ce qui n’est pas le cas de libra. Contrairement à Bitcoin, qui vous permet de détenir vous-même votre clé privée, c’est libra qui détiendra votre clé privée à votre place. En gros, Facebook exerce un contrôle total sur vos fonds et pourrait tout à fait geler votre compte s’il estime que vous enfreignez leurs conditions d’utilisation par exemple. À méditer… Voilà les 5 principales différences entre libra et bitcoin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.