Qu’est-ce qu’un stablecoin ?

Comme son nom le suggère, un stablecoin est une cryptomonnaie qui garantit la stabilité de sa valeur. Largement utilisés sur les plateformes d’échanges de cryptomonnaies, les stablecoins ont récemment suscité un vif intérêt de la part de la Banque Centrale Européenne. Qu’est-ce qu’un stablecoin ? Comment fonctionnent-ils ? À quoi servent-ils ? Quel avenir ont-ils ?

Stablecoin : définition

Un stablecoin est un jeton digital dont la valeur est attachée à un actif stable comme une monnaie fiduciaire telle que le dollar, l’euro et le yen. 

Rattaché au dollar, le stablecoin USDT de l’entreprise Tether est le plus utilisé sur le marché des cryptomonnaies. 1 USDT = 1$. Les stablecoins ne sont pas tous rattachés aux monnaies fiduciaires. D’autres sont adossés à des matières premières, commodités ou à d’autres cryptomonnaies.

À quoi servent les stablecoins ?

Les stablecoins ont été créés pour protéger les porteurs contre la volatilité du marché des cryptomonnaies en proposant des jetons émis sur une blockchain et indexés sur des actifs stables. 

Quels sont les différents types de stablecoin ?

Les 3 différents types de stablecoins sont les stablecoins rattachés aux :

  • monnaies fiat (centralisés)
  • commodités, (centralisés)
  • cryptomonnaies (décentralisés)

1. Les stablecoins rattachés aux monnaies fiat

C’est le genre de stablecoin le plus courant. C’est en 2015 que le premier stablecoin rattaché à une monnaie fiat est apparu. L’USDT garantit pour chacun de ces jetons une valeur unitaire de un dollar. Son prix ne fluctue pas. Pour chaque USDT émis, Tether garantit un dollar détenu dans ses coffres. Il est donc possible, en théorie, d’échanger ce token auprès de Tether contre un dollar à tout moment.

2. Les stablecoins rattachés aux commodités

Moins utilisés, les stablecoins adossés aux matières premières se basent sur le même principe que les stablecoins rattachés aux monnaies fiat. Parce qu’il est un métal précieux et une réserve de valeur indéniable, l’or est souvent utilisé pour garantir la valeur de ces stablecoins. Exemple : 1 stablecoin = 1 gramme d’or.  L’or physique servant de collatéral aux stablecoins est généralement stocké dans les coffres d’un tiers de confiance.

3. Les stablecoins rattachés aux cryptomonnaies

Moins stables que les deux premiers stablecoins, viennent enfin les stablecoins dont la valeur est indexée sur d’autres cryptomonnaies. Parce qu’ils sont adossés à d’autres cryptomonnaies, ces stablecoins sont bien plus décentralisés. Le projet Maker DAO et son stablecoin DAI, qui est rattaché à l’Ether, cryptomonnaie de la blockchain Ethereum est le stablecoin de ce genre le plus connu. Pour pallier au manque de stabilité qu’apporte l’indexation sur des cryptomonnaies par rapport à celles sur des monnaies fiduciaires ou commodités, ces stablecoins pratiquent ce qu’on appelle le surdimensionnement des réserves. C’est-à-dire que les Ethers en réserve doivent être supérieurs au nombre de DAI émis sur le marché. Ainsi, les réserves peuvent absorber la volatilité des cryptomonnaies. 

Stablecoins: les avantages 

Les stablecoins permettent de : 

  • Réduire la volatilité
    Comme nous l’avons vu, l’indexation d’une monnaie fiduciaire ou d’une commodité stable garantit la stabilité d’un stablecoin. 
  • Sécuriser ses gains
    Que vous soyez investisseur, trader ou une entreprise dans l’industrie crypto, les stablecoins représentent aujourd’hui la meilleure solution pour convertir vos gains crypto en monnaie fiat. Il peut être risqué pour vous de garder tout votre capital en cryptomonnaies, surtout si le cours de Bitcoin s’effondre de 80% en quelques jours. 
  • Faciliter le transfert de fonds en réduisant les coûts
    Lorsque vous transférez vos cryptos en monnaie fiduciaire vers le système traditionnel via un système interbancaire, vieux d’une cinquantaine d’années comme SWIFT, cela devient inévitablement lent et coûteux. Les transferts de stablecoins se déroulant sur une blockchain  sont considérablement plus rapides moins coûteux et plus transparents.

Stablecoin : désavantages

  • Centralisés
    À l’exception du stablecoin DAI de Maker DAO, l’utilisation de stablecoins implique une confiance totale des utilisateurs en une autorité centralisée pour détenir l’actif sous-jacent sur lequel le stablecoin repose. 
  • Nécessitent un tiers de confiance
    Les stablecoins nécessitent dans leur grande majorité de faire confiance à une tierce partie pour le stockage de la monnaie fiduciaire mise en garantie. 
  • Besoin d’être audités régulièrement
    L’entreprise peut mentir au sujet des fonds dont elle dispose dans ces réserves. Comme ce fut le cas lors de la controverse avec Tether.

Conclusion

Les stablecoins sont très utiles pour convertir vos gains cryptos dans une valeur refuge qui n’est pas soumise aux fluctuations du marché des cryptomonnaies. Dans un rapport paru le 25 août dernier, CoinMetrics révèle que les sommes moyennes échangées en stablecoin Tether dépassent maintenant celles échangés sur PayPal et Bitcoin. Cette tendance s’explique par le boom de l’écosystème de la finance décentralisée (DeFI). En effet, les stablecoins sont très souvent utilisés pour acheter des jetons DeFI. Leur adaption va donc s’accélerer avec le temps, reste à savoir comment les banques centrales et gouvernements régiront face à l’émergence de cette nouvelle forme de monnaie. Une enquête menée par le procureur de New York est actuellement en cours sur le stablecoin Tether (USDT).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.