Pourquoi le bitcoin est important pour votre épargne ?

Depuis plus d’une dizaine d’années, le bitcoin ne cesse de faire parler et de battre des nouveaux records de prix. Décrié par certains, adoré par d’autres, l’invention de Satoshi Nakamoto ne laisse pas insensible. Chez Cryptactive, nous pensons qu’il est indispensable dans l’épargne des particuliers. Je vais tenter de vous expliquer pourquoi.

Bitcoin est entré dans sa phase 5

Douze ans après son invention, il semblerait que Bitcoin soit là pour rester. Après avoir été annoncé mort plus de X fois, Bitcoin vient de rentrer dans sa phase 5 selon Plan B, le créateur du modèle Stack to Flow. La Phase 5 correspond à une nouvelle phase d’adoption où Bitcoin suscite désormais l’intérêt des entreprises et non plus uniquement celui des early adopters et particuliers. Les annonces de Microstrategy, Tesla et Square l’illustrent parfaitement.

Bitcoin : la ruée vers les Satoshis

Bien qu’un bitcoin, soit hors de prix pour de nombreuses bourses, il est possible d’acheter des fractions de bitcoin. Véritable philosophie de vie chez les Bitcoiners, “StackinSats” ou” amasser les Satoshis” en français, consiste à acheter des Satoshis dans l’unique but de les accumuler. 1 bitcoin est divisible en 100 millions de Satoshis. À ce jeu, certains ou pris plus d’avance que d’autres. En 2019, Jack Dorsey, PDG de Twitter et de Square annonçait qu’il amassait des Satoshis à hauteur de 10 000 dollars par semaine. Comme lui, ils sont nombreux à s’être lancer dans l’aventure.

À chaque nouvelle chute du cours, c’est la même chanson. Michael Saylor le PDG de la société cotée en bourse Microstrategy, publie un communiqué de presse annonçant l’achat de nouveaux bitcoins pour le compte de sa société. Microstrategy en détient 114 042, loin devant Tesla (43 200) et Square (8027). Plusieurs milliardaires et macro-Investisseurs renommés, dont Stanley Druckenmiller et Paul Tudor Jones ont, eux aussi, annoncé détenir du bitcoin. Mais pourquoi cherchent-ils tous à accumuler des Satoshis ?

Quand l’inflation monétaire vole votre épargne

“Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro.” – Voltaire

Les crises des subprimes de 2008 et du COVID-19 ont précipité les Banques centrales dans un engrenage pervers de création monétaire. “ Il y a un montant infini d’espèce dans la Réserve Fédérale” déclarait le Président de la Banque Fédérale de Minneapolis. Comme si cela est censé nous rassurer.

 Neel Kashkari, Président de la Banque Fédérale de Minneapolis
Source : 60 minutes

Ces politiques de création monétaire dites “accommodantes” sont mises en place par les Banques centrales comme unique recours contre les crises touchant l’économie mondiale. Bien que logique de leur point de vue, cette création monétaire accélère la perte de valeur de la monnaie ce qui mène à une lente destruction de votre épargne.

En un peu plus d’un siècle le dollar a perdu 95% de sa valeur. L’euro à quant à lui perdu 30% de sa valeur en 22 ans. Michael Saylor l’a bien compris. “Nous avons senti que nous étions sur un glaçon de 500 millions de dollars en train de fondre » déclare-t-il en 2020 en justifiant son pari audacieux de convertir 425 millions de dollars de la trésorerie de son entreprise en Bitcoin.

Bitcoin, une réserve de valeur

Bien que son cours soit volatile, Bitcoin possède des attributs qui font de lui une réserve de valeur idéale durant une crise inflationnaire. Depuis sa création, la valeur d’un bitcoin a augmenté de 52 210 % et de 348% depuis ce début d’année. Le ratio Stock-to-Flow (S2F) est un modèle permettant d’estimer la rareté de n’importe quel métal précieux. Le S2F est obtenu en divisant le stock total déjà extrait disponible par la quantité produite annuellement. Plan B, un statisticien néerlandais, à créer un modèle pour prédire la valeur du Bitcoin en se basant sur sa rareté. Pour l’instant, (ci-dessous) il semble que son modèle soit réglé comme un coucou suisse.

Modèle Stock-to-Flow (S2F) de Bitcoin
Source: https://100trillionusd.github.io/

Bitcoin est rare

Considéré par certains comme de « l’or numérique », le bitcoin détient plusieurs propriétés communes au métal jaune. Le bitcoin existe en quantité finie. Mais contrairement à l’or, le nombre d’unités de bitcoin est connu. Il est de 21 millions et a été décidé par son inventeur à la création du protocole. Parce qu’un bitcoin est rare, sa valeur unitaire fixée à 21 millions ne peut que s’apprécier avec le temps. Dernièrement, la banque d’affaires JP Morgan constatent que ses investisseurs délaissent l’or au profit du bitcoin, car le voyant comme une meilleure protection contre l’inflation.

Bitcoin est infalsifiable

Pour fonctionner, Bitcoin s’appuie, entre autres, sur une blockchain et les fonctions de hachage cryptographiques. Pour créer ou détruire un bitcoin, il faudrait contrôler plus de 50% des ordinateurs du réseau. Compte tenu de sa décentralisation et de son mécanisme de consensus particulièrement énergivore, c’est théoriquement impossible.

Bitcoin est durable

Le bitcoin, s’appuie sur une infrastructure réseau décentralisée et open source d’une forte robustesse. Né sur internet et mis à l’épreuve du réseau au fil des années, Bitcoin n’a en 12 ans d’existence, jamais été piraté, rien que ça. “Un miracle mathématique” selon Steve Wozniak, le cofondateur d’Apple.

Bitcoin est déflationniste

Via un mécanisme appelé halving, l’émission du nombre de Bitcoin en circulation est amenée à se réduire dans le temps. Déflationniste par nature, Bitcoin s’oppose au modèle inflationniste des monnaies fiduciaires qui perdent de leur valeur dans le temps. Elles participent à la spoliation d’une partie de votre épargne et de votre pouvoir d’achat.


Comparaison des différents traits de la monnaie entre le Bitcoin, l’or et les monnaies fiat
Source: medium.com

Bitcoin un rempart contre l’inflation

Pour protéger leur épargne les populations en proie aux crises inflationnistes se tournent désormais vers Bitcoin. L’Argentine est l’un de ces pays où les citoyens, par expérience, se ruent sur le bitcoin. En 2020, l’inflation en Argentine était de 36,1%. Le pays a le deuxième taux d’inflation le plus élevé d’Amérique latine, après le Venezuela (+4.000% sur un an). Début 2020, le plus grand exchange du pays, Ripio, recensait 400 000 clients, puis 1 million un an plus tard. Ils seraient 2 millions d’Argentins à posséder du bitcoin.


Volume de transaction bitcoin sur LocalBitcoins en Argentine entre 2013 et 2020
Source : LocalBitcoins

Si Bitcoin est aussi populaire en Argentine et ailleurs (Venezuela, Liban, Iran, Nigeria…), c’est qu’il est un rempart de choix contre l’inflation. Son statut de réserve de valeur permet de protéger l’épargne et le pouvoir d’achat des populations qui le détienne. Bitcoin est aussi un garde-fou contre les sanctions économiques appliquées par les États-Unis.

Bitcoin, un outil de souveraineté et d’indépendance monétaire

Le réseau bancaire international SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) est devenu une arme de domination dans la guerre économique que les États-Unis mènent au reste du monde. Sur un claquement de doigt, l’Oncle Sam peut décider de débrancher un pays comme ce fut le cas de l’Iran entre 2012 et 2016. C’était sans compter sur Bitcoin. Pour contourner cette sanction, l’Iran a ainsi décidé d’autoriser ses banques privées à régler les importations en bitcoin.

Conclusion : pourquoi le bitcoin est important pour votre épargne

Vous l’aurez compris, acheter des Satoshis c’est en quelque sorte transférer son pouvoir d’achat depuis une monnaie, qui perd de sa valeur, vers une réserve de valeur qui promet de préserver sa valeur et de s’apprécier avec le temps. Dans un contexte économique incertain en proie à une crise systémique majeure, avoir des Satoshis est un acte de survie économique. Ne pas en détenir c’est s’exposer au futur d’un système monétaire incertain. Le DCA (dollar cost averaging) est la meilleure technique d’investissement pour acheter des Satoshis car elle vous évite l’exposition aux variations de prix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.